Le marché de la location en France

prix-location-franceEn France, on a vu une légère baisse des prix de l’immobilier de location de manière générale pour l’année 2012. Pourtant, sur certaines villes, il y a eu de grosses augmentations du prix des loyers par les propriétaires, ce qui a eu pour but de diminuer le nombre de location. En dix ans, le groupe Century 21 estime que le prix des loyers a augmenté de plus de 20%. Ces augmentations de loyers ont souvent lieu à la fin du bail d’un locataire et c’est pourquoi le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif pour limiter cette inflation. C’est la loi sur l’encadrement des loyers mise en place par la Ministre Cécile Duflot qui en est à l’origine.

Les prix de l’immobilier à la location en France

Les prix de l’immobilier moyen à la location en France s’élève à 15 € le m² pour les appartements et 10 € le m² pour les maisons, données mises à jour le 20 février 2013 et qui en tient pas compte des futures changements.

Villes Prix moyen au m² appartement Prix moyen au m² maison
Paris 15ème
28, 05 € 32, 00 €
Nantes 12, 80 € 10, 60 €
Toulon 12, 30 € 12, 00 €
Nice 16, 05 € 14, 60 €
Strasbourg 12, 15 € 8, 50 €
Nîmes 10, 35 € 8, 80 €
Toulouse 12, 20 € 10, 25 €
Bordeaux 12, 80 € 11, 30 €
Montpellier 14, 00 € 11, 00 €
Rennes 12, 25 € 10, 00 €
Grenoble 12, 65 € 12, 60 €
Lille 13, 35 € 12, 00 €

En dix ans, le prix de loyers a augmenté de plus de 20%

Comme dit précédemment, le loyer a augmenté de plus de 20 points par rapport à l’année 2002, soit dix ans en arrière. Ce sont surtout les studios qui ont subi une très grosse augmentation par rapport à l’inflation avec une hausse de plus de 25% du prix du loyer. Tandis qu’un appartement T3 n’a augmenté par exemple que de 18,9% et les appartements 5 pièces de 16,4%. L’augmentation du loyer des studio a donc été plus grandes que tous les autres biens car ce sont les logements qui se louent le plus contrairement aux autres biens qui se font plus rare.

Le prix des locations va-t-il diminuer dans les années à venir ?

Tout porte à croire que oui, la baisse des prix sera toujours présente en 2013. Par exemple, sur la ville de Toulouse, les loyers ont baissé d’environ 11 euros soit une baisse de près de 3% en ce début d’année 2013. Les français ont une mobilité résidentielle qui s’étend sur la durée, ils ont tendance à rester plus longtemps dans leur logement et quand l’envie leur vient de déménager, les locataires cherchent absolument des logements avec des loyers moins chers, ce qui a tendance a créer une certaine concurrence au niveau du prix des loyers.

A propos de l'auteur